Agencement d’un magasin : les emplacements à prendre en compte

La première étape de l’aménagement d’un magasin consiste à diviser les grands espaces en différentes zones de vente. Il est essentiel d’étudier attentivement la façon dont les clients se déplaceront dans le magasin afin de favoriser les achats et de permettre une entrée fluide des clients. Ceci dit, il y a alors quelques critères à prendre en compte dans l’agencement d’un magasin. Dans cet article, nous allons identifier ces emplacements.

L’emplacement des allées

On analyse régulièrement la manière dont les clients se déplacent naturellement dans un magasin afin de déterminer l’agencement des rayons et des différentes zones d’achat. Et cela, en fonction des types de produits.

A lire aussi : Les six meilleurs outils SEO

Selon aussi la surface du magasin, il convient de distinguer les allées principales des allées secondaires. Pour les différencier, les allées principales sont généralement plus larges et permettent de traverser le magasin. En réalité, c’est l’allée qui offre une vue d’ensemble des différentes zones où se trouvent les produits destinés à la clientèle. 

Vous pouvez trouver un professionnel d’agencement magasin dans le sud-ouest de la France. Pour en savoir plus, vous pouvez aller sur internet.

A lire également : Les étapes essentielles pour organiser une visioconférence réussie

L’emplacement des rayons

L’emplacement des rayons est un élément essentiel pour optimiser et rentabiliser le merchandising sur le long terme.

En effet, les comportements des consommateurs varient en fonction des produits proposés. Il y a de nombreux critères à prendre en compte pour satisfaire les clients tout en générant un chiffre d’affaires élevé. Pour cela, il faut considérer :

  • Si le produit est essentiel ou non ;
  • La fréquence d’achat ;
  • L’espace qu’il occupe ;
  • S’il est acheté par impulsion ;
  • Les promotions. 

Tous ces critères, qui ne sont pas visibles pour les consommateurs, doivent guider l’organisation des rayons tout en maintenant une cohérence globale.

Comme vous pouvez le comprendre, le choix de l’emplacement des rayons est soigneusement étudié avant l’ouverture d’un magasin. Il ne doit pas être figé et doit évoluer avec le temps en fonction des changements dans les habitudes de consommation.

L’emplacement de la vitrine

La vitrine est la première chose que les clients voient en arrivant au magasin. Cet espace doit alors immédiatement communiquer clairement de quel magasin il s’agit. 

Cependant, assurez-vous de ne pas surcharger la vitrine pour éviter de confondre le message. Les produits doivent être présentés de manière soignée et mettre en valeur de manière hebdomadaire. Le but est d’encourager les clients à franchir la porte et à explorer le magasin. 

L’emplacement des marchandises

La zone la plus importante et la plus étendue du magasin est sans aucun doute celle-ci. Elle doit offrir un accès facile et rapide aux produits. Cette zone devrait comporter un large éventail de produits pour offrir un choix varié et permettre au magasin d’augmenter ses ventes.

Lorsque les visiteurs regardent autour d’eux, leur attention se porte d’abord au centre, puis à droite. Il est donc préférable de réserver ces zones pour les produits essentiels aux besoins des clients. Tandis que la zone de gauche peut présenter des produits complémentaires à leurs achats initiaux.

L’emplacement de la zone de caisse

La zone des caisses est spécialement dédiée aux achats impulsifs. C’est-à-dire aux produits que les consommateurs n’ont pas nécessairement besoin, mais qu’ils achètent sur un coup de tête. Ces produits ne sont pas très coûteux, mais ils génèrent des marges bénéficiaires importantes pour le magasin. Ils sont souvent colorés et attirent l’attention visuelle. Ce qui fait qu’ils représentent un petit plaisir de dernière minute pour les clients. Cependant, cette zone ne doit pas gêner l’entrée et la sortie des clients.

 

Related Posts -