Comment se lancer à son propre compte ?

L’exercice d’une activité professionnelle nécessite des procédures légales et fiscales pour tout entrepreneur. Pour être à son propre compte, ce dernier doit s’acquitter de certaines obligations. Que doit-il faire suivant ces obligations ?

Enregistrer son entreprise

L’enregistrement de son entreprise est primordial pour la crédibilité de tout professionnel exerçant à son propre compte. Il nécessite le choix d’un statut juridique pour l’entreprise. Cette dernière peut être enregistrée en tant qu’entreprise individuelle ou en tant que société.

A voir aussi : Quelles sont les fonctions du management dans une entreprise ?

Chaque statut a ses avantages et ses inconvénients. Le choix final aura un impact sur son régime fiscal et d’autres aspects de l’exercice de l’activité. Il est conseillé de se renseigner auprès des professionnels du droit ou sur le Site Entreprise & Finances afin de faire un bon choix.

L’enregistrement continue avec l’immatriculation au registre du commerce et des sociétés pour avoir son extrait K-bis. Il nécessite une déclaration avec quelques justificatifs. Pour une entreprise individuelle, il faut déposer une déclaration de création d’activité. Dans le cas d’une société, il faut :

A voir aussi : Comment se passe une faillite d’entreprise ?

  • Définir et écrire les statuts de la société
  • Réaliser les apports en capital
  • Déposer une déclaration de société

Avoir un compte bancaire professionnel

Un compte bancaire professionnel est nécessaire pour se lancer à son propre compte, sauf pour une petite micro-entreprise. Pour créer son compte, il est recommandé de se rapprocher de plusieurs banques afin de négocier les taux et les frais proposés. Les négociations incluent toutes les autres conditions de fonctionnement du compte.

Le choix final portera sur la banque qui propose de meilleures offres avec une bonne qualité relationnelle. Il peut s’agir d’une banque en ligne ou d’une banque traditionnelle. Il convient de bien analyser les avantages et les inconvénients de chaque banque avant de faire son choix.

Souscrire à une assurance professionnelle

La souscription à l’assurance professionnelle permet de se protéger de certains risques liés à son activité. Elle couvre les éventuels dégâts professionnels que l’entreprise peut subir. Il y a par exemple les dommages causés par l’activité. Il revient à chacun d’analyser les offres des assureurs afin de souscrire à un contrat plus convenable et avantageux pour son activité.

Répondre aux besoins sur le plan commercial

Les besoins commerciaux concernent la création des documents commerciaux obligatoires pour exercer à son propre compte. Ces documents doivent être rédigés suivant des normes légales définies. Ils donnent plus de crédibilité aux professionnels. Il y a par exemple :

  • Le document de présentation des services ou produits
  • Les conditions générales de ventes
  • Les devis
  • Les factures
  • Les cartes de visite

Il faudra aussi mettre en place une comptabilité pour répondre aux besoins et exigences fiscaux et comptables de l’entreprise. Un expert-comptable peut aider à s’assurer de cette tâche.

En résumé, il faut répondre aux exigences légales concernant l’exercice d’une activité professionnelle pour travailler à son propre compte.

Related Posts -